Approche les personnes handicapées et modèles de Invalidité

0

Approche et modèles de référence théoriques Une attention particulière a été portée à l’aspect méthodologique et aux méthodes participatives partagées lors de la planification des rencontres entre les sujets qui ont mené l’enquête sur le territoire (CESVoP, GLIP, CEFPAS et ASP) .

Les contributions des précédentes recherches de terrain menées par le GLIP ont été un ingrédient utile dans le processus de cette activité. Le GLIP a contribué à deux documents: “Recherche sur l’inclusion des élèves handicapés dans les écoles de la province de Caltanissetta” (2013) et “Recherche sur la perception du handicap dans les écoles de la province de Caltanissetta” (2014).

Le premier Sante

document classe tous les élèves handicapés qui fréquentent les écoles de la province de Caltanissetta, Invalidité distingués par ordre d’école et par magazine declic type de handicap, selon le code CIM 10. Dans le deuxième document, les résultats d’une recherche menée avec l’Université d’Udine sur la perception du handicap en milieu scolaire.

Différents aspects de la vie scolaire d’un élève handicapé ont été pris en considération et pour chacun d’eux ont été sollicités des élèves (handicapés et non handicapés), des enseignants (accompagnement et non accompagnement), des parents (handicapés et non handicapés) élèves) et les chefs d’établissement pour répondre aux questions.

En effet, conformément aux trois critères énumérés par Gregory7 pour la définition de l’évaluation participative: toutes les parties magazine declicprenantes ont mis en évidence des informations Invalidité importantes et contribué à la définition des questions d’évaluation, jouant un rôle actif dans le processus d’évaluation;

1.Tant les représentants des bénéficiaires (volontaires CESVoP) que ceux des institutions / prestataires de services ont pris une part active au processus; 2. Les parties prenantes ont participé à au moins trois phases du magazine declic processus: élaboration des termes de référence (point), interprétation des informations et utilisation des résultats de l’évaluation.

L’accentles personnes handicapées

mis sur la participation des réunions préliminaires a initié un processus de coopération aux diverses Invalidité réalisations, avec un rôle des handicap en famille codécideurs et à la fois opérateurs-experts ou utilisateurs des services. Une image intéressante et à bien des égards encourageante est sortie. Il apparaît que, heureusement, le handicap est vécu non pas comme un problème mais comme une ressource.

  • L’aspect stratégique dans l’application de la participation aux processus a été fortement gouverné afin de ne pas prendre les handicap en famille risques que Corposanto (2007) souligne de <<
  • participation qui est facilement manipulable et exploitable au profit des intérêts spécifiques et implicites des sujets les plus puissants dans le contexte de la manipulation >>

8 .Par exemple, la prévention des risques, à la fois l’espace de discussion et de formation sur les méthodologies de recherche exploratoire, activé lors des réunions de planification et les moments Invalidité de formation dédiés aux handicap en famille enquêteurs. Cette acquisition de compétences et d’implication a fait que le sens de la responsabilité commune a été inscrit dans des cadres cognitifs et sensoriels partagés par tous.

Avec une approche handicap en famille 

«perspective», au croisement des différentes approches des utilisateurs, des membres de la famille, des Invalidité agents socio-sanitaires Sante et associations de patients, le groupe de travail a développé des outils d’évaluation adéquats, construits selon des critères et des méthodes utiles pour permettre une détection

handicap en famille qualitative et quantitative et objective des besoins des utilisateurs handicapés et la contextualisation du concept de pertinence du service pour la satisfaction des Dans la construction des outils d’investigation9, le modèle théorique qui a guidé le choix des dimensions qualitatives, évalué dans chaque

Service pour les personnes handicapées, trouve une première référence dans la tripartition classique d’Avedis Donabedian (qualité organisationnelle, Sante professionnelle et perçue). Et les dimensions proposées par Liva et Di Stanislao (technique, managériale et d qualité perçue). En ce qui concerne la qualité perçue, il a été conçu comme un

Focarile spécifique (Accessibilité, pertinence, continuité, compétence, efficacité attendue et pratique, efficacité, sécurité, opportunité et Sante humanisation) Résultats La lecture des résultats semble refléter la nécessité de développer d’autres stratégies organisationnelles qui peuvent permettre la personnalisation des soins,

dépassant les magazine declic limites

de la pratique d’homologation traditionnelle pour les patients avec le même diagnostic, mais avec différents niveaux de complexité Sante du besoin de soins. La complexité qui caractérise les services personnels a une base d’ancrage au valeurs, principes et

  • contexte de référence de la personne en tant qu’individu et dans le cadre de formations sociales – par exemple la famille. Ceci est fortement corrélé à l’idée que pour l’utilisation
  • des services la seule référence n’est pas la fonction publique mais il faut également faire appel aux domaines de la relation de solidarité

(famille, travail, communauté / territoire), en particulier la dimension qui semblent pouvoir apporter une contribution importante à l’amélioration de la qualité des soins est la continuité (Focarile, 1998), entendue comme le degré d’intégration entre les opérateurs et les structures socio-sanitaires par personne (ou groupe).

Invalidité  le niveau d’accessibilité

aux services pourrait augmenter, grâce à des initiatives visant à renforcer les services existants et à élargir l’offre de soins (également en accord). Par exemple, pour les utilisateurs atteints de spectre autistique, les personnes handicapées
l’utilisation par les membres de la famille de services privés d’interventions assistées par des animaux

Invalidité

  • (IIA) 10 et d’activités sportives (y compris les sports de compétition), dont le bénéfice – en plus des preuves scientifiques et des initiatives récentes pour
  • promouvoir ce type les personnes handicapées
    d’assistance – est perçu par eux comme celui qui influence le plus positivement et
  • immédiatement le comportement des membres de leur famille.

Points critiques et forces détectés pendant la phase opérationnelle Les effets indirects et inattendus se sont révélés importants pour atteindre les personnes handicapées
les objectifs. Par exemple, par rapport au recensement des organismes offrant des services aux personnes handicapées, le poids des non-répondants a affecté l’exhaustivité de l’enquête, réduisant,

entre autres, le potentiel lié à l’objectif de diffusion de l’information sur les services offerts, avec référence particulière aux médecins les personnes handicapées généralistes et aux pédiatres. Agir en partenariat avec les différents groupes a permis de mobiliser des ressources humaines et matérielles.

Cependant, l’accès aux informations fournies n’a pas toujours été facile. Au regard de ces limites et enjeux critiques, il conviendrait les personnes handicapées d’intégrer davantage les outils utilisés pour renforcer le processus de suivi des variables de qualité des services.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici