1. Accueil
  2. Santé
  3. Y’a pas d’âge pour faire le bilan orthophonique

Y’a pas d’âge pour faire le bilan orthophonique

La surveillance régulière de la croissance staturo-pondérale de l’enfant est indispensable
Photo

Lulu va bien. Mais un bilan orthophonique pourrait l’aider à aller encore mieux, et à progresser dans la vie. Pensez-y

Comment savoir si votre enfant a besoin d’un bilan orthophonique ?

Lulu a bien grandi, il a même développé de nouvelles capacités. Bref, tout va bien. La lecture ou l’écriture, ça n’a jamais été son fort de toute façon ! Oui mais aujourd’hui le voilà devenu adulte, et ces difficultés l’empêchent d’évoluer dans sa formation, d’accéder à un nouveau job, ou simplement de déchiffrer les panneaux ou de lire son programme télé préféré. Le bilan orthophonique vous permettra de comprendre ce qui le bloque, et de trouver des solutions pour franchir les obstacles.

Qui dois-je consulter ?

Son médecin généraliste, qui lui prescrira un bilan orthophonique. L’orthophoniste décidera de l’intérêt de séances de rééducation et de leur fréquence.

Un bilan orthophonique, ça se passe comment ?

L’orthophoniste testera ses capacités de lecture, d’écriture, d’élocution, … Son niveau de compréhension, lorsqu’il lit un texte, sa vitesse de lecture, mais avant tout la qualité de cette dernière. Il identifiera ensuite le trouble dont Lulu souffre, si trouble il y a : est-il phonologique (mauvais traitement acoustique des sons) ? Visu-intentionnel (fait que certaines lettres soient plus saillantes que d’autres. Ex : « lavabo » devient « lavalbo ») ? Est-ce un déficit de la voie d’assemblage (L+A = LA), ou d’adressage (prononcer [feumeu] pour le mot « femme ») ?

Combien ça coûte ?

Le bilan orthophonique et les séances de rééducation sont pris en charge par la sécurité sociale, à la condition que le bilan ait été prescrit par son médecin généraliste.