Nouvelle carte mobilité inclusion 2017 : ce que ça change

La carte mobilité inclusion remplace les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement des personnes handicapée
Photo

La carte mobilité inclusion (CMI) remplace les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement des personnes handicapées

Depuis janvier 2017, la nouvelle carte mobilité inclusion peut porter une ou plusieurs mentions : « invalidité, priorité et stationnement pour personnes handicapées ». Seules les mentions « invalidité » et « priorité » ne sont pas cumulables.

Pour qui ?

 

  • La carte mobilité inclusion est attribuée aux personnes qui remplissent les conditions de handicap ou de perte d’autonomie ou, s’agissant de la mention stationnement pour personnes handicapées, aux organismes qui utilisent un véhicule destiné au transport collectif de personnes handicapées.
  • La mention invalidité est attribuée aux personnes ayant un taux d’incapacité d’au moins 80 % ou bénéficiant d’une pension d’invalidité classée 3e catégorie.
  • La mention priorité (qui remplace la carte de priorité pour personnes handicapées) est attribuée aux personnes ayant un taux d’invalidité inférieur à 80 % pour lesquelles la station debout est pénible. La mention stationnement (qui remplace la carte de stationnement pour personnes handicapées) concerne les personnes atteintes d’un handicap réduisant sensiblement leur capacité de déplacement à pied.

Pourquoi une nouvelle carte mobilité inclusion ?

Lutter contre la fraude

Sécurisée et infalsifiable, l’objectif de la nouvelle carte mobilité inclusion est d’abord de mettre fin aux fraudes telles que fausses cartes ou utilisation de la carte par un tiers. Elaborée au format carte de crédit, elle remplace celles au format papier fabriquées par les Maisons départementales des personnes handicapées.

Des droits mieux reconnus


Concrètement, lorsqu’une personne détentrice de la carte de stationnement sera également détentrice d’une carte d’invalidité ou d’une carte de priorité, deux cartes lui seront fournies : l’une pourra ainsi rester sur le pare-brise de la voiture, et l’autre pourra être emportée par exemple pour être présentée en caisse d’un magasin.

Comment faire la demande de la carte mobilité inclusion ?

 

  • Adressez-vous à votre MDPH et remplissez le formulaire de demandes de prestations liées au handicap. Après acceptation du dossier, la carte sera fabriquée en 48 heures par l’Imprimerie nationale puis expédiée directement à votre domicile. L’attribution de la carte pourra être définitive ou pour une durée déterminée de 1 à 20 ans.
  • À partir du 1er juillet, en cas de vol, perte ou destruction, vous pourrez demander un duplicata auprès de l’Imprimerie nationale par le biais d’un téléservice.
  • Si vous avez la mention stationnement, vous pourrez demander un second exemplaire (par ex, parents séparés d’un enfant handicapé ouvrant droit à cette carte).

Que faire des anciennes cartes ?

 

Les anciennes cartes sont valables jusqu’à leur date d’expiration. La carte d’invalidité continue toutefois à être délivrée jusqu’au 1er juillet 2017 et demeure valable jusqu’à sa date d’expiration et, au plus tard, jusqu’au 31 décembre 2026.

Julius Suzat