1. Accueil
  2. Loisirs
  3. Limousin : découverte-plaisir en famille et en poussette adaptée

Limousin : découverte-plaisir en famille et en poussette adaptée

Alice et ses parents ont découvert le Limousin durant deux jours

Alice, 23 ans, atteinte du syndrome d’Angelman a pu profiter d’un week-end en famille grâce à Déclic. Entre découverte du vélo et balade au milieu des chevaux, sa maman Françoise revient sur ce joli séjour.

L’instant le plus agréable

« J’ai beaucoup apprécié l’accueil du Souffle Vert. Un centre de vacances ordinaire, mais on sent tout de suite que les personnes qui y travaillent ont envie de s’investir dans le domaine du handicap. Ils sont sensibilisés à la thématique et ont envie de s’en emparer pour faire des choses bien. Ils se sont pliés en quatre pour nous durant ces deux jours. Vraiment appréciable. »

La plus belle découverte

« Lorsque nous avons rallié Châlus pour une promenade à vélo. Alice n’en avait jamais fait, c’était une grande première pour elle ! Le prestataire disposait de quatre vélos adaptés en fonction du handicap. Il a regardé comment Alice se tenait et nous a proposé un vélo électrique disposant d’un fauteuil à l’avant dans lequel nous avons installé Alice. Elle était très enthousiaste et curieuse, elle a découvert de nouvelles sensations et a fait un grand sourire au monsieur quand nous sommes partis. Ça veut dire que ça lui a beaucoup plu. »

Grâce à Déclic et à la Châtaigneraie, Alice a pu caresser des poulains

Le moment le plus inattendu

« Incontestablement, le dimanche matin aux Écuries de l’Espoir où nous avons partagé un moment avec des chevaux. On nous avait réservé une jolie surprise : la possibilité de caresser un poulain, né trois semaines auparavant. Alice avait un peu peur, mais elle a quand même apprécié de pouvoir s’approcher de près. Elle connaît bien les chevaux car nous l’emmenons souvent en voir dans un centre équestre non loin de chez nous. »

L’instant le plus surprenant

« De voir Alice s’adapter si bien à la nourriture et faire un effort pour goûter des choses qu’elle n’a pas l’habitude de manger. Elle a un côté un peu rebelle qui fait que nous sommes parfois obligés de la pousser à faire des choses et à découvrir. Là, elle a goûté à du confit de canard, de la blanquette de veau, de la charcuterie… Des choses que je ne fais pas souvent à la maison. C’est bien pour elle aussi d’avoir découvert cela. »

La meilleure surprise

« L’arrivée dans notre logement, parfaitement adapté aux personnes handicapées. Il y a un vaste séjour, avec une petite cuisine ouverte. Les deux chambres sont très spacieuses et la salle de bain et la douche sont très grandes. Vraiment pratique. Alice n’a pas très bien dormi la première nuit, mais on s’y attendait car c’est toujours comme ça lorsque nous ne couchons pas chez nous. La fatigue aidant, la deuxième nuit s’est mieux déroulée. »

Alcie et ses parents ont participé à un atelier poterie

La visite la moins enthousiasmante

« Si on se place du point de vue d’Alice, c’est peut-être l’atelier de modelage d’argile. Non pas que la professionnelle n’ait pas réussi à nous intéresser, loin de là. Mais Alice avait du mal à participer. Elle a observé, elle était attentive mais sans prendre part à l’activité. Nous avons quand même réalisé des petits animaux que nous avons ramenés en souvenir. La difficulté vient peut-être du fait que c’était la première animation du séjour. »

Le bilan du séjour

« C’est un très joli coin avec des personnes qui sont vraiment attentionnées. On sent qu’ils ne se forcent pas et qu’ils ont envie de partager avec les personnes en situations de handicap. Au départ, Alice était un peu sur la réserve car je pense qu’elle a compris que ce week-end lui était spécialement dédié. Elle en a plus que profité : le lendemain du retour, elle a passé sa journée à rire. Elle a vraiment rechargé les batteries. »

Propos recueillis par Vincent Huchon


Références