1. Accueil
  2. Son handicap
  3. Tous handicaps
  4. L’accessibilité et la sexualité en France selon Lucie Carasco

L’accessibilité et la sexualité en France selon Lucie Carasco

Lucie Carrasco

Lucie Carrasco s’est fait connaître par une émission de télé-réalité consacrée à sa traversée des États-Unis… en fauteuil roulant. Pour Déclic elle dénonce le manque d’accessibilité et France et revendique un peu de légèreté sur la question taboue de la sexualité !

 

Votre traversée des États-Unis vous a fait Toucher du doigt les problèmes d’accessibilité en France. Un vrai problème, donc ?

L’accessibilité est une question de volonté de la part des gouvernements. En Angleterre, par exemple, les taxis ont des rampes. En France, il y a un monde entre ce qui est affiché et la réalité. Je suis allée un jour dans un hôtel à Paris qui se disait accessible aux personnes handicapées. Une fois arrivée devant l’établissement, je me suis retrouvée confrontée aux marches d’un escalier qui menait à l’entrée. L’hôtel était en bien accessible à l’intérieur, mais pas depuis l’extérieur. Une absurdité pourtant si fréquente. Le quota d’accessibilité aussi, est ridicule ! On tape sur des petits commerçants qui n’ont pas les moyens de faire les travaux nécessaires, alors que j’ai vu des CAF inaccessibles. Ensuite, ce sont les handicapés qui deviennent la bête noire. Dans le regard des autres, il y a une espèce de mépris : « On en fait déjà beaucoup pour eux, ils ne vont pas nous emmerder ! ». J’ai compris que ça irait plus vite si je m’adaptais au monde, plutôt que d’attendre que le monde s’adapte à moi. Et puis j’ai aussi un fiancé fabuleux toujours là pour me soutenir.

Un de vos futurs grands projets est justement l’organisation de votre mariage.

Avec Jean nous avons prévus de nous marier cet été, mais nous avons peur que la MDPH me dise qu’ayant un mari pour s’occuper de moi, je n’aurai plus besoin d’aides. Notre rencontre a été un véritable coup de foudre. Mon handicap n’a jamais été un frein. Ça peut surprendre les gens de m’imaginer avec un homme valide, mais croyez-moi, même les personnes handicapées ont des relations amoureuses, et même sexuelles. Comme tout le monde j’ai eu des partenaires sexuels, y compris d’une nuit. Même si certains avaient peur de cette intimité, ou plutôt des suites. Ils se disaient : « Ça ne doit pas lui arriver souvent, elle risque de tomber amoureuse ». Alors que pas du tout ! En France, le sexe et le handicap sont tabous. Dans ces deux domaines, on progresse lorsqu’on apporte de la légèreté !

A suivre

Retrouvez les créations de Lucie Carrasco sur www.luciecarrasco.com

Plus forte que la maladie, Flammarion, 2010, 20€20

Lucie à la conquête de l’ouest, www.youtube.com/watch?v=NFdVcNSnyCI